[Léger et croquant] La tarte poipois

Tu vois, ce que j’aime bien dans la cuisine végétarienne, c’est qu’on ne s’ennuie jamais. Une fois qu’on se met à explorer toutes les farines, les légumineuses, les épices, les herbes… une infinité de possibilité s’offre à nous. Profitons-en!

Puisque nous sommes encore dans la saison des poireaux, je vous livre cette petite création made in myself. Du poireau pour les légumes, de la farine de pois-chiche pour les légumineuses, de la farine T65 pour les céréales. Dis donc, ce ne serait pas un plat complet? Ben si, et c’est bien bon.

Tarte poireaux-pois-chichesPour 6 personnes ou 4 en plat principal:

Pour la pâte:

150 g de farine T65

100 g de farine de pois chiches

1/2 sachet de levure

10 cl d’huile de colza

8 cl d’eau chaude

1 pincée de sel

Pour l’appareil:

4 poireaux fins émincés

2 oeufs

25 cl de crème d’avoine

1 c. à c. de moutarde

1 c. à s. de graines de sésame

1 petite poignée d’emmental râpé

sel, poivre

Préchauffez le four à 180 °C.

Préparer la pâte: dans un saladier, versez les farines, la levure, le sel, l’huile et l’eau et remuez vigoureusement avec une fourchette jusqu’à ce que la pâte s’amalgame. Foncez le moule et enfournez jusqu’à ce que la pate soit bien cuite et dorée.

A la poêle, faites revenir les poireaux dans un filet d’huile de colza et réservez.

Dans un bol, mélangez les oeufs, la crème, la moutarde, le sel et le poivre.

Répartissez les poireaux sur le fond de tarte, versez l’appareil, parsemez de graines de sésame et de fromage et enfournez de nouveau jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée. Bon appétit!

Alors, ça te plaît? Et si on ajoutait un peu de curry dans la pâte ou dans la crème? Et avec de l’estragon, qu’est-ce que ça pourrait donner?

Dessert express: crème marbrée chocolat et noisettes #Battle Food 17

Tu me crois si je te dis que j’ai mis environ 3 minutes à préparer ce dessert? Et encore, c’est parce que j’ai fait des pauses pour réfléchir. Quand l’envie d’un bon dessert te prend mais que le temps te manque, voici de quoi satisfaire ton appétit sans nuire à ton emploi du temps (mais tu peux aussi te lancer dans une fournée de cookies, bien sûr).

Et comme nous sommes le 6 mars et que c’est le jour de la battle Food #17 organisé par Dorian (merci Dorian!), j’en profite pour placer ma recette marbrée, comme ça, l’air de rien…

crème express marbrée chocolat et noisettesCrème marbrée chocolat et noisettes

(pour une personne, à déguster en solitaire, dans le silence et le calme, parce que c’est meilleur comme ça!)

Dans un joli bol, tu verses 4 bonnes cuillères à soupe de yaourt au soja (ou au lait de vache, c’est toi qui vois). Ajoute 2 c. à c. de sucre de canne blond, mélange, et incorpore 1 c. à c. bombée de purée de noisettes. Ensuite, tu prends 1 c. à c. de Nocciolata, de Nutella ou autre pâte à tartiner de ton choix et mélange-là avec la crème sans trop insister, pour créer un effet marbré. C’est prêt, régale-toi!

Plus gourmand: au lieu de la pâte tartiner, fais fondre quelques carrés de chocolat et verse le chocolat fondu sur le yaourt. Appétissant, n’est-ce pas?

Si tu as le temps, tu peux aussi torréfier quelques noisettes au four, les concasser et les ajouter en touche final. Sublime.

Et toi, que fais-tu quand tu as une folle envie d’un bon dessert et peu de temps devant toi?

Les autres participants à la Battle Food #17 :

Trognon de pommeLa galerie du régalLa petite cuisine –  Pourquoi pas …. ??Bonne GourmandiseChic, chic, choc…olatEncore une lichetteRadis roseDes recettes à GogoLa ligne gourmandeA Good Cooking Day Epices & MoiJ’amène le DessertChez AleMon p’tit coin gourmandCuisine et Cigares –  Happy CookingLa cuisine d’Anna et OliviaChloé DéliceDe la peau au noyauCooksmopolitanSaveurs et GourmandisesBy acb for youPar faim d’arômesVenise en ProvenceLa médecine passe par a cuisineDeliciousRdvBeaute Box TrocTizi CooksSabrina S –  Délices Cookie’sNadège FichescuisineGourmet & GourmandPincée de fantaisieSweed mood in Paris –  Royal ChillOnce Upon A CookMiss PatissOn dine chez NanouEmilie & Lea’s SecretsBouilles gourmandesChocoframboisesJujube en cuisineMes instants de gourmandiseSurprenez-moi –  Mélanie – Un Grain de Flolie –  Hannah de GenièvreDe bouche à oreilleBy PlouGodiche !Claire-Alice Déliceles CookinesHappy Food BlogJenn’s cookingLa tasse fumanteChemin de gourmandiseMarine is cookingCasseroles et claviersMa petite cuisine au quotidienLe bistro de JennaMy Girly PopotteHistoire de fruitConfessions de deux FoodaholicFramboise et BergamoteLes yeux plus gros que le ventreObjectif : Zéro Miette!Brick & Brack –  Madeleines et plumes d’autrucheMes petites recettes préféréesMadame CitronVanille et chocolats13 desserts, chacunSunrise Over SeaDans un petit coin de ma cuisine…Babeth de LilleSafran GourmandDu bruit dans la mapCreating in ParisMon petit coin de cuisine

Rapide et délicieux: pain d’épices classique

Difficile de savoir où donner de la tête quand on beaucoup de choix. En l’occurrence, j’avais envie de pain d’épices sans avoir à y consacrer trop de temps. Une petite recette en guise de pause dans ma journée de travail, c’est toujours agréable!

En matière de pain d’épices, chacun a son auteur préféré et je me retrouve à devoir choisir entre la recette de Philippe Conticini, celle de Tierry Mulhaupt et toutes celles qui rivalisent d’atouts sur Internet. Le vainqueur est… Papilles et Pupilles, dont la recette, sans produits laitiers ni oeufs, est aussi traditionnelle que parfumée. Les farines de seigle et d’épeautre apportent du caractère et le miel et les épices lui donnent de la douceur et ce parfum si caractéristique du pain d’épices. Délicieux!

Pain d'épicesPour 1 gros ou 2 petits cakes:

125 g de farine seigle

125 g de farine d’épeautre

250 g de miel liquide neutre

240 ml d’eau tiède

1 c. à c. de levure chimique

1 c. à c. de cannelle

1/2 c. à c. de vanille en poudre

1/2 c. à c. de gingembre en poudre

1 c. à c. de dés d’écorce d’orange confite (ma touche personnelle!)

Préchauffez le four à 150 °C. Versez tous les ingrédients dans un saladier. Mélangez la pâte sans trop insister. Laissez reposer la pâte pendant 2 heures.

Versez-la dans un (ou deux) moule(s) à cake et faites cuire pendant 45 minutes. Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

Si vous arrivez à résister à la tentation, mieux vaut laisser le pain d’épices reposer pendant 48 h pour que tous ses arômes se développent.

Tiens, la prochaine fois, j’ajouterais bien des pépites de chocolat noir… Et vous?

Réjouissant et sain: gâteau aux noisettes et au citron

Comme je vous le disais récemment, quand je conçois un brunch, je m’efforce de varier les plaisirs et les saveurs pour que chacun y trouve son compte. Pour autant, je tiens quand même à ce que tout ce que je propose soit appétissant, bon et sain.

Le cake aux noisettes et au citron de Alter Gusto répond tout à fait à ces critères. Une consistance légèrement compacte, moelleuse, croquante avec les noisettes torréfiées qui corsent le jeu et ce petit côté acidulé vivifiant… Un régal!

Gâteau aux noisettes et au citronPour 1 gâteau:

70 g de farine de blé

70 g de farine de seigle T130

60 g de poudre de noisettes

1/2 c. à s. de levure chimique

2 citrons non traités

120 g de sucre de canne blond

2 oeufs

1 yaourt (125 g, ici au soja)

50 ml d’huile d’olive

60 g de noisettes émondées torréfiées

 

Pour le glaçage:

80 g de sucre glace

Une dizaine de noisettes émondées

quelques zestes de citron

 

Préchauffez le four à 160 °C.

Mélangez les farine, la poudre de noisettes et la levure.

Lavez et séchez les citrons, râpez finement les zestes de citron. Pressez les citrons pour obtenir dans deux récipients 50 ml et 15 ml de jus.

Concassez grossièrement les noisettes en les écrasant avec un couteau large.

Dans un récipient, mélangez les zestes et le sucre avec les doigts, ajoutez les oeufs et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le yaourt, 50 ml de jus de citron, puis l’huile en mélangeant progressivement. Incorporez les farines puis les noisettes concassées sans trop travailler la pâte.

Versez la pâte dans un moule chemisé de papier sulfurisé ou beurré. Faites cuire au four pendant 40 à 50 minutes. Laissez refroidir sur une grille.

Hachez grossièrement les noisettes restantes. Mélangez soigneusement le sucre glace avec 15 ml de jus de citron. Recouvrez-en le gâteau complètement refroidi. Saupoudrez de noisettes hachées et de quelques zestes de citron. Laissez sécher.

Une recette vite faite et réussie… et si j’essaie une version amandes et orange?

Sain et bon: salade d’oranges et de mandarines aux épices

 

 

 

Parfois, ce qui pourrait être un problème se transforme en une opportunité délicieuse, au point qu’on en oublie même la question de départ! J’essaie de sélectionner soigneusement les produits que j’achète et de les choisir bio et produit en France, en particulier pour les fruits et légumes. Pourtant, la tâche n’est pas toujours facile. Je suis bien obligée de constater que dans les divers magasins bio que je fréquente, le constat est souvent le même: en matière de fruits et légumes, l’Espagne et l’Italie occupent la majorité des rayons et le choix des produits français se résume souvent à quelques articles seulement.

En l’occurrence, ce jour-là, quelques carottes, des poireaux et de belles oranges (et des mandarines d’Italie, il faut savoir faire des concessions)?

J’ai décidé de les mettre en vedette à l’occasion d’un brunch improvisé. Quand je conçois mes brunchs, je veille à ce que chaque élément qui le compose apporte une touche spéciale: un gâteau pour le côté régressif et rassasiant, du porridge pour le crémeux et des fruits pour une note de fraîcheur.

C’est chez Papilles et Pupilles que j’ai trouvé cette salade d’orange au miel épicé, dont je ne suis inspirée pour cette recette.

Salade d'oranges aux épicesPour 6 personnes:

3 oranges

3 clémentines

4 c. à s. de sirop d’agave

1 c. à c. de cannelle

1 c. à c. de vanille en poudre

Épluchez les oranges (retirez bien l’écorce blanche) et découpez-les en rondelles, puis découpez les rondelles en deux et placez-les dans un saladier.

Épluchez les mandarines, retirez tous les fils blancs et détachez les quartiers, puis ajoutez-les au saladier.

Dans un petit bol, mélangez le sirop d’agave, la cannelle et la vanille. Versez le sirop sur les fruits, mélangez, couvrez et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Régalez-vous et garnissez, si vous le souhaitez, d’amandes torréfiées concassées!

 

 

Spécial Chandeleur: gâteau de crêpes à l’orange et à la fleur d’oranger

Je suis encore dans les temps pour vous présenter cette jolie recette spéciale Chandeleur. Qui dit Chandeleur dit crêpe, mais j’avais bien envie de me lancer cette année dans un gâteau de crêpes.

Pourquoi? Parce que c’est tout à fait le genre de desserts envers lesquels j’ai beaucoup d’à prioris et d’appréhension. Il était temps de me prouver que ce n’était ni lourd, ni bourratif et qu’on pouvait même en faire un dessert gai et plein de peps!

Le concept est simple, on alterne des crêpes avec une garniture. ici, j’avais envie d’essayer une pâte à tartiner au chocolat blanc et à la fleur d’oranger repérée sur le site d’Elle à table, avec une fine couche de confiture d’oranges au cœur.

Gâteau de crêpes orange fleur d'oranger

Pour 1 petit gâteau (6 personnes):

Pâte à tartiner au chocolat blanc et à la fleur d’oranger

200 g de chocolat blanc

100 ml de lait de riz

50 ml d’huile de tournesol

2 c. à s. d’eau de fleur d’oranger

La veille de la préparation du gâteau, faites fondre le chocolat blanc en morceaux avec le lait de riz, l’huile de tournesol et l’eau de fleur d’oranger. Remuez le mélange, mettez-le dans un pot et placez-le au réfrigérateur toute une nuit.

 

Les crêpes (d’après Pâtisseries maison)

250 g de farine T45 (j’ai opté pour un mélange de petit épeautre et de T65)

20 g de sucre de canne blond

1 pincée de sel

2 oeufs

50 cl de lait (de riz pour moi)

Dans un saladier, versez la farine, le sucre et le sel. Cassez les œufs et mélangez-les à la farine, puis incorporez progressivement le lait.

Laissez reposer la pâte pendant 1 h, puis faites cuire les crêpes dans une crêpière huilée.

Montage du gâteau:

Déposez une crêpe sur une assiette, recouvrez-la d’une cuillère à café de pâte à tartiner, puis recouvrez-la d’une autre crêpe, tartinez-la et recommencez. Lorsque vous avez utilisé la moitié de la pâte à crêpe, tartinez la crêpe suivante de confiture d’orange et recouvrez les suivantes de pâte à tartiner au chocolat blanc et à la fleur d’oranger.

Conservez au réfrigérateur, placez le gâteau à température ambiante avant de le servir.

 

D’autres idées:

Crêpes + pâte à tartiner au chocolat blanc et à la fleur d’oranger + lemon curd: pour une version acidulée épatante!

Crêpes + pâte à tartiner au chocolat noir + praliné: un mariage qui a du caractère

Crêpes + pâte à tartiner au chocolat noir + purée de marrons: classique, mais efficace

Et avec du thé matcha, qu’est-ce que ça pourrait bien donner?

Moujaddara du Nouvel An pour bien commencer 2014 !

Nous voici en 2014, je vous souhaite une année pleine de gourmandise, pétillante et heureuse!

Parce que dans mon Sud natal nous mangeons des lentilles dans les premiers jours de l’année pour s’attirer la fortune (lentilles que nous avons fait germer en décembre pour s’attirer la même fortune), j’ai saisi l’occasion pour revisiter la moujaddara, un plat libanais auquel Estérelle avait consacré un billet il y a quelques temps.

Dans ma version, j’ai voulu corser le jeu en ajoutant des échalotes aux oignons. Notez que j’aurais peut-être pu ajouter un petit trait de vin blanc (ça attire la fortune, le vin blanc?). Bref, voici la recette!

moujaddara

Moujarrada aux échalotes

Pour 4 personnes

1 verre de lentilles vertes (je les ai fait tremper toute une journée pour qu’elles cuisent plus vite)

1 verre de riz basmati

2 échalotes

1 petit oignon

2 gousses d’ail

1 c. à c. de curcuma

1 c. à c. de graines de nigelle

1 c. à c. de graines de sésame

huile d’olive

persil plat haché

Emincez les échalotes, l’oignon et l’ail. Faites-les revenir dans une casserole sur feu doux. Lorsqu’ils sont fondants, réservez-les dans une assiette. Gardez la même casserole, versez les lentilles et recouvrez-les de deux fois leur volume d’eau. Faites-les cuire.

Lorsque les lentilles sont presque cuites (elles sont légèrement croquantes), ajoutez le riz. Prolongez la cuisson jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Incorporez le mélange aux échalotes, le curcuma, la nigelle et le sésame et le persil plat haché. Salez, poivez, et régalez-vous!

Voilà un plat facile à faire, qui ne demande pas trop de matériel, parfait pour les soirs où il n’y a rien dans le réfrigérateur, bon et végétarien. Que demander de plus? Et si ce genre de recettes devenaient une habitude dans La petite cuisine?

Quinotto – le quinoa façon risotto

Un risotto, qu’est-ce c’est? C’est du riz que l’on fait cuire par absorption progressive de petites quantités de liquide. Généralement, on y verse d’abord du vin blanc, puis du bouillon (de légumes, de volaille ou autre). Et si on tentait l’expérience avec du quinoa? Après tout, il n’y a pas que les pâtes et le riz dans la vie :)

Quinotto aux épinardsQuinotto aux épinards

Pour 2 personnes

1 petit oignon jaune

1 gousse d’ail

1 pincée de curcuma

1 verre de quinoa

50 g de pousses d’épinard

bouillon chaud

sel, poivre

1. Émincez finement l’oignon et l’ail. Dans une casserole, faites-les revenir, puis ajoutez le quinoa et le curcuma. Faites-le revenir quelques secondes puis ajoutez progressivement des louches de bouillon. Lorsque la première louche est absorbée, ajoutez la suivante, puis une autre, en attendant bien que la précédente soit absorbée.

2. Quand le quinoa est bien gonflé, mais à peine croquant, ajoutez les pousses d’épinard. Laissez-les se flétrir légèrement, puis salez et poivrez.

3. Servez tout de suite avec un peu de parmesan râpé et régalez-vous!

De la bonne petite cuisine, n’est-ce pas? Seulement 6 ingrédients, 1 seule casserole et environ une vingtaine de minutes de cuisson pour un plat principal léger et sain. Que demander de plus?

Coffee cake, le gâteau aux épices qui vaut le détour

Vous savez ce que je fais le matin? Pendant que je savoure mon café, je prends le temps de passer en revue tous mes abonnements RSS. Quand une recette me plaît ou qu’une idée est à retenir, je la note immédiatement. Ensuite, il n’y a plus qu’à trouver la bonne occasion de passer à la pratique!

C’est donc comme ça que depuis quelques semaines, j’avais en tête le Coffee Cake de Joy the Baker. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Coffee Cake n’est pas un gâteau au café, mais un gâteau à consommer avec du café :) Peu importe, avec du café ou au petit déjeuner, ce gâteau moelleux avec son streusel croustillant marque les esprits grâce à ses épices et à la pointe acidulée du gingembre confit!

Coffee cake

Coffee cake aux épices et au gingembre

Pour un grand moule profond

Pour le gâteau:

325 g de farine T65

1 sachet de levure

3/4 c. à c. de sel

1 c. à c. de cannelle moulue

1/2 c. à c. de gingembre en poudre

1/2 c. à c. de noix de muscade fraîchement râpée

120 g de sucre de canne blond

120 g de sucre de canne brun

120 g de beurre doux fondu et légèrement refroidi

2 gros oeufs

250 ml de lait ribot

6 petits dés de gingembre confit haché

2 c. à c. d’extrait de vanille

 

Pour le crumble:

30 g de farine T65

3 c. à s. de sucre de canne blond

1/2 pincée de cannelle moulue

1 pîncée de sel

50 g de beurre doux froid en morceaux

1. Préchauffez le four à 160 °C. Graissez ou chemisez le moule. Réservez-le.

2. Dans un grand saladier, mélangez la farine, la levure, le sel et les épices. Ajoutez les sucres et mélangez-bien. Réservez.

3. Dans un saladier moyen, mélangez le beurre fondu, les oeufs, le lait ribot, le gingembre et la vanille.

4. Mélangez les ingrédients secs et les ingrédients humides et mélangez délicatement. Versez la pâte dans le moule.

5. Préparez le crumble: dans un petit saladier, mélangez la farine, le sucre, la cannelle, le sel et le beurre. Avec les doigts, travaillez les ingrédients jusqu’à btenir une texture sableuse. Saupoudrez-en généreusement la pâte.

6. Faites cuire au four pendant 25 à 35 minutes ou jusqu’à ce que la lame d’un couteau insérée au centre en ressorte propre. Sortez le gâteau du four et laissez-le refroidir pendant au moins 30 minutes avant de servir. Ce gâteau se conserve 3 jours bien emballés au réfrigérateur.

Certes, ce gâteau prend un peu de temps, mais il demande peu de matériel (quelques saladiers et un fouet) et n’est absolument pas compliqué à préparer. Avec ses épices douces et sa touche de gingembre, il accompagne bien le café, mais aussi le thé, le chocolat chaud, l’eau, le petit-déjeuner…

Les supercookies choco-noisettes-fleur de sel – l’ultime recette!

Comme Beau à la louche, j’ai moi aussi mené ma quête pour trouver la recette ultime de cookies. Je les aime moelleux, fondant et légèrement élastiques.

supercookies chocolat noir noisettes fleur de selCe qu’il y a de bien avec les cookies, c’est qu’ils sont tout à fait dans l’esprit de la petite cuisine: rapides et faciles à faire. Le plus long, c’est la cuisson!

Pour une vingtaine de petits cookies

125 g de beurre

125 g de sucre

175 g de farine

1 oeuf

1 c. à c. de levure chimique

1 c. à s. de poudre de noisettes

1 bonne pincée de fleur de sel

100 g de pépites de chocolat noir

1 poignée de noisettes entières.

1. Préchauffez le four à 160 °C. Quand il est chaud, enfournez les noisettes dans un plat pendant quelques minutes pour les torréfier. Sortez-les, laissez-les refroidir et broyez-les grossièrement.

2. Dans un saladier, mélangez au fouet le beurre et le sucre pour obtenir un mélange crémeux. Ajoutez l’œuf, puis la farine, la levure, la poudre de noisettes et le sel. Incorporez ensuite les pépites de chocolat noir et les noisettes sans trop mélanger.

3. Avec une cuillère à café, formez des petites boules de pâte (vous pouvez aussi utiliser une cuillère à glace) et déposez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

4. Faites cuire les cookies au four à 160 °C pendant 9 minutes. Les cookies doivent être dorés au bord et tendres au cœur. Laissez-les refroidir avant de vous régaler!

Une vingtaine de minutes pour les préparer, un peu plus pour les faire cuire et vous obtenez des cookies parfaits, avec un bon goût de noisettes et une délicieuse pointe de fleur de sel. Ça vous plait?