[Bibliothèque] Veggie de Clea

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle rubrique dans ce blog: la revue de livres de cuisine. Les livres de cuisine, c’est une grande passion et aussi mon domaine professionnel. Autant dire que je les connais bien et qu’avec le temps, j’ai appris à reconnaître un bon livre et à savoir quels sont les éléments qui font qu’un livre est bon. Nous commençons donc avec l’un de mes chouchous, Veggie : Je sais cuisiner végétarien, de Clea.

Sorti en 2011 aux éditions La Plage, Veggie: je sais cuisiner végétarien est un guide complet de cuisine végétarienne allant de la conception de menus aux desserts de fête, en passant par les brunchs, les plats uniques ou les recettes vite faites.

L’introduction, enrichie des conseils du docteur Bernard-Pellet, permet de se familiariser avec les principes de la cuisine végétarienne et de débusquer les croyances qu’elle suscite (carences, manque de protéines…). Après avoir fait le point sur ce qu’est le végétarisme et les autres régimes alimentaires, Clea aborde l’impact de la production de viande sur l’équilibre écologique. Ensuite, c’est le docteur Bernard-Pellet qui prend le relais et traite des bienfaits d’une alimentation végétarienne et explique comment l’équilibrer, tout en répondant aux questions que tout aspirant végétarien (ou tous ceux qui souhaitent diminuer leur consommation de viande) se pose. Très utile, la section « Acheter pour une cuisine végétarienne » établit la liste des ingrédients indispensables. Elle aborde également la planification des menus, sans oublier les accessoires incontournables pour bien cuisiner. Après ça, vous êtes prêt à cuisiner végétarien!

Brunch, recettes rapides, plats uniques, recettes rapides… Clea partage tout au long du livre ses recettes et ses astuces. Faciles à préparer et rapides, ses recettes sont très souvent déclinables soit en suivant ses conseils, soit en laissant parler votre inspiration!

 

La note de la petite cuisine: 4,5/5

Praticité du livre: 4/5

Veggie est un livre assez gros, mais sa couverture cartonnée souple le rend facilement manipulable. On peut donc le laisser ouvert à la bonne page sur son plan de travail pour garder sa recette sous les yeux.

Pour ce livre, on sort du format classique « une recette – une photo » pour miser sur l’abondance de recettes, jusqu’à 6 ou 8 par double-pages, régulièrement illustrées. Personnellement, j’aime beaucoup cette profusion de recettes qui permet de trouver régulièrement des idées de plats à préparer. Visuellement, l’éditeur a su jouer sur les couleurs et les encarts pour rendre la présentation vivante et dynamique. De leurs côtés, Eric Frénot et Delphine Brunet ont fait un très beau travail de photographie et de stylisme qui fait ressortir cette ambiance « nature » propre à Clea.

Clarté des recettes: 5/5

Déjà lectrice du blog de Clea depuis longtemps, je sais qu’elle mise souvent sur des recettes simples et efficaces. Peu d’ingrédients, des gestes simples, les recettes sont faciles à comprendre, que l’on soit débutant en cuisine ou gourmet aguerri.

Facilité de réalisation: 5/5

Puisque les recettes sont claires, elles sont aussi très faciles à suivre et déclinables à l’infini.

Variété des recettes: 5/5

Du salé, du sucré, des quiches, des plats uniques, des féculents, des légumes, des soupes, des salades, des burgers, des petits-déjeuners, des boissons, des desserts aux fruits, des desserts au chocolat, des plats et desserts de fête. La cuisine végétarienne est riche et variée, comme le montre la multitude de recettes du livre.

Disponibilité des ingrédients: 4/5

Pour qui suis une habituée des magasins bio, j’aurais mis 5/5. Cependant, je sais que certaines personnes qui se tournent vers ce livre pour réduire leur consommation de viande ou s’initient au végétarisme peuvent être décontenancée par les ingrédients nouveaux que sont le miso, les umebosis, le gomasio ou encore les algues. Rassurez-vous: tout cela est disponible en magasin bio et facile à utiliser.

S’initier à la cuisine végétarienne nécessite de se familiariser avec de nouveaux produits qui feront bientôt partie de vos habitudes culinaires, croyez-moi!

Mes recettes préférées:

– La tarte amandine à la rhubarbe et coulis de fraise

– Le tiramisu de bananes aux spéculoos

– Le matefaim

(Ce classement est probablement temporaire, j’en ai encore tellement à tester!).

 

Mon avis:

je ne sais pas à combien de personnes j’ai recommandé Veggie: que ce soit à des amis qui souhaitent manger moins de viande, mais ne savent pas comment préparer des plats végétariens appétissants ou pour aider un proche à devenir végétarien en douceur, ce livre est la solution. Sans prosélytisme acharné, mais avec pédagogie et douceur, il initie ses lecteurs en douceur au végétarisme.

Faciles et à rapides à préparer, les recettes sont accessibles aux débutants comme aux cuisiniers aguerris. La richesse des recettes en font un incontournable pour les amateurs de légumes comme pour les végétariens!

 

Et pour conclure: 3 questions à Clea

 

– Comment est née l’idée de Veggie: je sais cuisiner végétarien?

C’est mon éditrice (chez La Plage) qui souhaitait faire un livre de cuisine végétarienne bien complet et qui m’a proposé d’y travailler. L’objectif était d’avoir une approche gourmande et originale, pour ne pas refaire ce qui existait déjà. Nous voulions cerner le plus grand nombre d’occasions festives pouvant potentiellement poser « problème » à des gens souhaitant manger végétarien : repas de fêtes, recettes pour les enfants, pour les gens qui aiment vraiment la viande, etc. Et puis proposer des recettes simples pour le quotidien, incluant desserts et petits dèj.

 

– Comment s’est déroulée l’écriture du livre, quelle est ta méthode de travail?
J’ai eu environ 8 mois pour travailler aux 500 recettes du livre, ce qui était très confortable. J’ai défini la liste des différents chapitres avec mon éditrice, puis j’ai travaillé de mon côté à la liste des recettes pouvant y figurer. Une fois cette liste validée, il ne me restait plus qu’à passer en cuisine… J’ai rédigé chaque recette dans ses grandes lignes, puis j’ai testé (une ou plusieurs fois) et validé le tout, avant de passer à la rédaction finale.

 

– Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite s’initier à la cuisine végétarienne?

De ne pas vouloir tout changer du tout au tout du jour au lendemain. Le mieux est de commencer en choisissant des recettes qui nous font envie, avec des ingrédients simples. Petit à petit, on avance et on apprend à cuisiner un par un des ingrédients qu’on ne connaissait pas forcément. La cuisine végétarienne peut être gaie et gourmande : il ne faut pas croire qu’on doit se contenter de quinoa nature !

Laisser un commentaire


8 + 7 =