Courgettes farcies du dimanche soir

Courgettes farcies faciles et rapides

Postulat de départ: c’est dimanche soir, vous avez 6 jolies courgettes rondes dans le réfrigérateur et une nécessité impérieuse de vider les placards. Allez, c’est parti pour des farcis.

En base, du quinoa, qui va bien avec tout et qui apporte des protéines. La chair des courgettes, un peu d’échalotes, quelques dés de tomates fraîches, et puis, tiens, de la purée d’olive qui attendait sagement qu’on lui fasse un sort.

 

Courgettes farcies quinoa-tomates-olives

Pour 6 courgettes

6 courgettes rondes

1/2 verre de quinoa

2 échalotes

2 cuil. à soupe de purée d’olives ou d’olives dénoyautées

2 tomates

quelques feuilles de basilic

parmesan

sel et poivre

1. Coupez le chapeau des courgettes. Avec une cuillère à café, évidez-les et hachez finement la chair. Ciselez les échalotes. Dans une casserole, faites cuire le quinoa selon les consignes sur l’emballage. Préchauffez le four à 160 °C.

2. Dans une poêle, faites revenir les échalotes, puis ajoutez la chair des courgettes et prolongez la cuisson jusqu’à ce que son volume diminue. Si nécessaire, égouttez le mélange au tamis pour éliminer l’excédent d’eau. Coupez les tomates en petits dés. Ciselez le basilic.

3. Dans un saladier, mélangez les courgettes, les tomates, la purée d’olives, le basilic et le quinoa. Farcissez-en les courgettes. Ajoutez du parmesan râpé.

4. Enfournez les courgettes pendant 30 minutes environ ou jusqu’à ce que les courgettes soient tendres et le fromage gratiné.

Régalez-vous!

[Simple et rapide] Tarte feuilletée courgettes, olives et ricotta

En cuisine, j’aime cultiver ma capacité d’improvisation. Il est plus de midi, il faut préparer le déjeuner. Pas question d’y passer des heures, j’ai besoin d’un plat rapide et qui cuise tout seul.

J’ouvre le réfrigérateur et je prends ce qui se présente sous mes yeux: deux courgettes, un rouleau de pâte feuilletée, des olives noires et de la ricotta. On verra bien ce qui se passe…

tart courgettes olives ricottaTarte feuilletée courgette, olives et ricotta

Pour 4 personnes

1 rouleau de pâte feuilletée

2 courgettes

2 c. à s. d’olives noires (si possible de Kalamata)

3 c. à s. d’okara d’amandes ou de poudre d’amandes (ou 1 c. à s. de fécule de maïs)

125 g de ricotta

sel

origan séché

huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.

Étalez la pâte feuilletée et répartissez l’okara au centre de la pâte, en réservant une marge de 4 cm sur le pourtour.

Découpez les courgettes en fines rondelles et répartissez-les en couche uniforme sur la pâte (vous n’aurez peut-être pas besoin de toutes les courgettes).

Salez, ajoutez les olives et répartissez des pointes de ricotta sur la tarte.

Saupoudrez d’origan séché, puis repliez les bords de la pâte vers le centre.

Enfournez la tarte pour 30 minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite et dorée.

Servez!

Et si je tenais là mon succès de l’été, à refaire avec de la pâte brisée, des tomates, des dés d’aubergines ou du fenouil? Et vous, que dites-vous de cette tarte?

[Léger et croquant] La tarte poipois

Tu vois, ce que j’aime bien dans la cuisine végétarienne, c’est qu’on ne s’ennuie jamais. Une fois qu’on se met à explorer toutes les farines, les légumineuses, les épices, les herbes… une infinité de possibilité s’offre à nous. Profitons-en!

Puisque nous sommes encore dans la saison des poireaux, je vous livre cette petite création made in myself. Du poireau pour les légumes, de la farine de pois-chiche pour les légumineuses, de la farine T65 pour les céréales. Dis donc, ce ne serait pas un plat complet? Ben si, et c’est bien bon.

Tarte poireaux-pois-chichesPour 6 personnes ou 4 en plat principal:

Pour la pâte:

150 g de farine T65

100 g de farine de pois chiches

1/2 sachet de levure

10 cl d’huile de colza

8 cl d’eau chaude

1 pincée de sel

Pour l’appareil:

4 poireaux fins émincés

2 oeufs

25 cl de crème d’avoine

1 c. à c. de moutarde

1 c. à s. de graines de sésame

1 petite poignée d’emmental râpé

sel, poivre

Préchauffez le four à 180 °C.

Préparer la pâte: dans un saladier, versez les farines, la levure, le sel, l’huile et l’eau et remuez vigoureusement avec une fourchette jusqu’à ce que la pâte s’amalgame. Foncez le moule et enfournez jusqu’à ce que la pate soit bien cuite et dorée.

A la poêle, faites revenir les poireaux dans un filet d’huile de colza et réservez.

Dans un bol, mélangez les oeufs, la crème, la moutarde, le sel et le poivre.

Répartissez les poireaux sur le fond de tarte, versez l’appareil, parsemez de graines de sésame et de fromage et enfournez de nouveau jusqu’à ce que la tarte soit bien dorée. Bon appétit!

Alors, ça te plaît? Et si on ajoutait un peu de curry dans la pâte ou dans la crème? Et avec de l’estragon, qu’est-ce que ça pourrait donner?

Moujaddara du Nouvel An pour bien commencer 2014 !

Nous voici en 2014, je vous souhaite une année pleine de gourmandise, pétillante et heureuse!

Parce que dans mon Sud natal nous mangeons des lentilles dans les premiers jours de l’année pour s’attirer la fortune (lentilles que nous avons fait germer en décembre pour s’attirer la même fortune), j’ai saisi l’occasion pour revisiter la moujaddara, un plat libanais auquel Estérelle avait consacré un billet il y a quelques temps.

Dans ma version, j’ai voulu corser le jeu en ajoutant des échalotes aux oignons. Notez que j’aurais peut-être pu ajouter un petit trait de vin blanc (ça attire la fortune, le vin blanc?). Bref, voici la recette!

moujaddara

Moujarrada aux échalotes

Pour 4 personnes

1 verre de lentilles vertes (je les ai fait tremper toute une journée pour qu’elles cuisent plus vite)

1 verre de riz basmati

2 échalotes

1 petit oignon

2 gousses d’ail

1 c. à c. de curcuma

1 c. à c. de graines de nigelle

1 c. à c. de graines de sésame

huile d’olive

persil plat haché

Emincez les échalotes, l’oignon et l’ail. Faites-les revenir dans une casserole sur feu doux. Lorsqu’ils sont fondants, réservez-les dans une assiette. Gardez la même casserole, versez les lentilles et recouvrez-les de deux fois leur volume d’eau. Faites-les cuire.

Lorsque les lentilles sont presque cuites (elles sont légèrement croquantes), ajoutez le riz. Prolongez la cuisson jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Incorporez le mélange aux échalotes, le curcuma, la nigelle et le sésame et le persil plat haché. Salez, poivez, et régalez-vous!

Voilà un plat facile à faire, qui ne demande pas trop de matériel, parfait pour les soirs où il n’y a rien dans le réfrigérateur, bon et végétarien. Que demander de plus? Et si ce genre de recettes devenaient une habitude dans La petite cuisine?

Quinotto – le quinoa façon risotto

Un risotto, qu’est-ce c’est? C’est du riz que l’on fait cuire par absorption progressive de petites quantités de liquide. Généralement, on y verse d’abord du vin blanc, puis du bouillon (de légumes, de volaille ou autre). Et si on tentait l’expérience avec du quinoa? Après tout, il n’y a pas que les pâtes et le riz dans la vie :)

Quinotto aux épinardsQuinotto aux épinards

Pour 2 personnes

1 petit oignon jaune

1 gousse d’ail

1 pincée de curcuma

1 verre de quinoa

50 g de pousses d’épinard

bouillon chaud

sel, poivre

1. Émincez finement l’oignon et l’ail. Dans une casserole, faites-les revenir, puis ajoutez le quinoa et le curcuma. Faites-le revenir quelques secondes puis ajoutez progressivement des louches de bouillon. Lorsque la première louche est absorbée, ajoutez la suivante, puis une autre, en attendant bien que la précédente soit absorbée.

2. Quand le quinoa est bien gonflé, mais à peine croquant, ajoutez les pousses d’épinard. Laissez-les se flétrir légèrement, puis salez et poivrez.

3. Servez tout de suite avec un peu de parmesan râpé et régalez-vous!

De la bonne petite cuisine, n’est-ce pas? Seulement 6 ingrédients, 1 seule casserole et environ une vingtaine de minutes de cuisson pour un plat principal léger et sain. Que demander de plus?

La petite cuisine 101: risotto versatile (au potimarron)

Hey, toi? Tu as un dîner en amoureux prévu bientôt et tu ne sais pas quoi faire?

Tu reçois tes beaux-parents et tu veux les impressionner?

Peut-être que tu as juste envie d’un bon risotto savoureux et fondant?

Tu es sur le bon blog! Suis mes conseils et en deux temps, trois mouvements, tu vas préparer un risotto tellement classe que quelque soit ton objectif avec ce plat, il sera atteint (concrétisation avec l’élu(e) de ton cœur, impression positive sur la belle-famille, bon repas qui fait plaisir…).

Un risotto à la base, qu’est-ce que c’est?

C’est un riz (spécial risotto, c’est marqué sur le paquet) que l’on fait d’abord revenir dans de l’huile d’olive avant d’y ajouter du bouillon. En absorbant le bouillon, louche après louche, le riz gonfle et cuit. Il suffit ensuite d’arrêter la cuisson quand il est bien moelleux ou presque fondant selon les goûts.

Risotto bianco (version nature)

Pour 2 personnes

120 g de riz à risotto

2 petits oignons jaunes

3 gousses d’ail

1 verre de vin blanc

1 litre de bouillon de légumes

du parmesan

Dans une casserole, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir les oignons et l’ail hachés. Ajoutez le riz et faites-le revenir jusqu’à ce qu’il soit légèrement translucide. Arrosez de vin blanc, attendez que le riz l’absorbe. Versez ensuite le bouillon de légumes, louche par louche, en remuant régulièrement. Continuez jusqu’à ce que le riz soit moelleux et cuit.

Servez avec du parmesan fraîchement râpé et un peu de poivre.

Comme je t’ai annoncé un risotto au potimarron, le voici!

Risotto au potimarron

Risotto au potimarron

1/2 potimarron cru

120 g de riz à risotto

2 petits oignons jaunes

3 gousses d’ail

1 verre de vin blanc (pas cette fois, je n’en avais pas)

1 litre de bouillon de légumes (j’ai utilisé un bouillon au miso)

du parmesan

Dans une casserole, versez un filet d’huile d’olive et faites revenir les oignons et l’ail hachés. Ajoutez le riz et faites-le revenir jusqu’à ce qu’il soit légèrement translucide. Arrosez de vin blanc, attendez que le riz l’absorbe. Ajoutez le potimarron coupé en petits dés. Versez ensuite le bouillon de légumes, louche par louche, en remuant régulièrement. Continuez jusqu’à ce que le riz soit moelleux et cuit.

Servez avec du parmesan fraîchement râpé, de la levure maltée, et un peu de poivre.

Pour un risotto aux poireaux, ajoutez 1 gros ou 2 petits poireaux finement émincés à la place du potimarron.

Pour une version printanière, ajoutez au risotto bianco 1 poignées de petits pois frais ou surgelés et 4 asperges vertes émincées.

Et pourquoi pas des pousses d’épinard ou de la courgette? Facile et délicieux, le risotto est bien un plat digne d’une petite cuisine!

 

 

 

 

[Rapide et facile] Oeufs cocotte à la sauce tomate

Récemment, je vous ai présenté ma célèbre sauce tomate aux multiples accents, que je décline à l’infini selon le pays où j’ai envie de faire voyager mes convives.

Après la soirée pizza, il me restait encore de la sauce tomate. Pas assez pour des pâtes ou des lasagnes, mais la blogosphère culinaire avait mis sous mes yeux quelques jours avant cette recette du blog Damn Delicious, les œufs cocottes à l’italienne. Parfait pour écouler un petit reste de sauce et préparer un dîner à la fois réconfortant et riche en protéines!

Oeufs cocottes à la tomateOeufs cocottes à la sauce tomate

Pour 2 ramequins

4 c. à s. généreuses de sauce tomate

2 œufs très frais

sel, poivre

comté râpé

Dans chaque ramequin, versez 2 c. à s. de sauce tomate. Cassez l’œuf sur la sauce, salez et poivrez, puis ajoutez le fromage à votre goût.

Faites cuire au four à 180 °C pendant 10 minutes, jusqu’à ce que les blancs soient cuits, mais les jaunes encore crémeux.

Dégustez avec des mouillettes ou du pain à l’ail légèrement grillé!

Et voilà, encore une recette simplissime à faire en un clin d’oeil!

La petite cuisine 101: sauce tomate aux multiples accents et pizza des soirs de flemme

La petite cuisine 101, c’est une rubrique consacrée à mes recettes de base préférées et que je peux faire varier au gré de mes envies (et des vôtres!). Aujourd’hui, je vous présente ma sauce tomate facile qui devient, selon l’inspiration et le menu, italienne, provençale ou tex-mex.

Ici, c’est en pizza express des soirs de flemme que je vous la présente!

Sauce tomate de base:

– 1 bouteille de passata

– 2 oignons (1 rouge, 1 jaune ou 2 jaunes)

– 2 gousses d’ail épluchées

– 2 feuilles de laurier

– sel, poivre

Dans une grande casserole, faites revenir les oignons émincés et l’ail haché dans de l’huile d’olive. Ajoutez les feuilles de laurier entière et laissez cuire sur feu doux pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la sauce soit épaisse. Salez et poivrez.

Astuce: si elle est trop acide, ajoutez une demi-cuillère à café de sucre de canne blond à la sauce tomate.

Maintenant que la sauce est prête, il ne vous reste qu’à retirer le laurier et à préparer votre pizza.

Pizza des soirs de flemme

1 boule de pâte à pain cru (chez le boulanger)

2 louches de sauce tomate

Garniture de votre choix: jambon, fromages, légumes, anchois…

Étalez finement la pâte à pain. Recouvrez-la de sauce tomate et ajoutez-y la garniture. Faites cuire au four à 150 °C jusqu’à ce que le fromage ait fondu et que la pâte soit bien cuite.

Sur la photo, nous avons cassé un œuf sur la sauce et l’avons recouverte de comté râpé. Avez-vous remarqué que les soirs de flemme coïncident souvent avec ceux où il n’y a rien dans le réfrigérateur?

SONY DSC

Aussi délicieuse soit-elle, la pizza ne donne pas son meilleur profil pour se faire photographier!

Et vous, quelles sont vos recettes des soirs de flemme?

Entre France et Grande-Bretagne: soufflés au cheddar

SONY DSCLe soufflé est un de ces plats méconnus ou mal aimés, qui rappelle fort la cuisine des années 80/90. Pourtant, réfléchissons-y un instant. Approchez-vous de l’écran: sentez-vous cette délicieuse odeur de pâte à chou gonflée et dorée? Sentez-vous le parfum du fromage grillé?

Plongez votre fourchette à travers la croûte dorée. Humez les parfums encore chauds de la pâte. Goûtez un peu morceaux de pâte fondante, légèrement laiteuse, riche comme il faut et légèrement piquante et relevée par un cheddar corsé. Replongez votre fourchette et profitez de ce nuage de douceur délicieusement salé…

Et si on réhabilitait le soufflé?

Soufflés au cheddar

Pour 4 soufflés (inspiré d’une recette de Elle à table)

25 cl de lait de riz

45 g de beurre

50 g de farine

3 oeufs

50 g de cheddar mature

Beurrez quatre moules à soufflés individuels. Mettez-les au réfrigérateur. Préchauffez le four à 210 °C.

Faites chauffer le lait.

Dans une casserole, faites fondre le beurre, puis ajoutez la farine et faites cuire pendant 1 mn. Ajoutez progressivement le lait et faites épaissir sur feu doux en mélangeant pendant 8 mn. Retirez du feu, ajoutez les jaunes d’oeufs (réservez les blancs) et le cheddar râpé.

Battez les blancs d’oeufs en neige ferme, puis incorporez-les au mélange précédent.

Remplissez-les moules aux 2/3 et faites cuire pendant 15 mn (j’ai baissé le four à 180 °C au bout de quelques minutes).

Servez sans attendre!

Alors, époustouflé(e) par ces soufflés gonflés?

La petite cuisine 101: tourte rustique aux poireaux

SONY DSCEt si j’inaugurais aujourd’hui une nouvelle rubrique? Dans la petite cuisine, on aime les recettes sans prise de tête. Des bonnes recettes basiques, de la cuisine 101 comme disent les Américains, de celles qui ornent le mur de la petite cuisine.

De quoi s’agit-il? De recettes simples, rapides et surtout, déclinables à l’infini, au gré de vos envies et de votre imagination, de quoi improviser un festin en un clin d’oeil!

Ce jour-là, j’avais 4 poireaux dans mon réfrigérateur et une idée de tourte qui me trottait en tête. Je me souvenais aussi d’une pâte brisée express super facile à préparer et dont j’ai retrouvé la recette sur le blog lamarmiteamalice.com. Une fois la recette de base en tête, je n’ai plus qu’à l’agrémenter comme bon me semble (ce qui voulait donc dire avec du sésame et du pavot) et à poursuivre ma recette!

Tourte rustique aux poireaux

Pour 1 tourte (4 personnes)

4 poireaux

1 c. à c. de curcuma

Pour la pâte brisée:

250 g de farine T65

1/2 sachet de levure

1 c. à c. de sel

1 c. à s. de pavot

1 c. à s. de sésame

10 cl d’huile d’olive

8 cl d’eau chaude

[En principe, on verse tous les ingrédients de la pâte brisée dans une boîte hermétique, on la secoue et la pâte s’amalgame toute seule. Je me suis contentée de verser tous les ingrédients dans un saladier et de mélanger vigoureusement le tout avec une cuillère, ce qui m’a pris à peu près 1 minute et fonctionne très bien.]

Préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients dans une boîte hermétique fermée ou dans un saladier. Foncez le moule avec la moitié de la pâte.

Faites suer les poireaux dans une poêle avec un peu de beurre, puis ajoutez le curcuma. Laissez refroidir légèrement, puis versez les poireaux sur la pâte et recouvrez-les avec l’autre moitié de pâte brisée. Scellez les bords.

Faites cuire la tourte au four pendant 35 à 40 minutes à 150 °C jusqu’à ce que la pâte soit bien cuite.

Régalez-vous!

Pour faire chanter votre pâte brisée, ajoutez-y:

– du cumin en grains pour une tarte aux accents libanais

– du curcuma pour une touche de couleur et de santé

– du curry pour une version orientale

– du persil, du basilic ou de l’aneth frais finement émincés pour une déclinaison rafraîchissante

– remplacez un tiers de farine T65 par de la farine de châtaignes dans une quiche hivernale aux champignons

– remplacez la farine T65 par de la farine de riz pour plus de légèreté

– en panne d’huile d’olive? Envie d’une pâte plus neutre? Dans ce cas, remplacez l’huile d’olive par de l’huile de colza.

D’autres idées? D’autres déclinaisons? Venez partager vos idées dans les commentaires!