Tarte au potimarron façon pumpkin pie

Il attend là, sage ou résigné, tapi au fond du compartiment à fromages de mon réfrigérateur. Que deviendra-t-il, ce pot de mascarpone? Un tiramisu onctueux?Ira-t-il enrober délicatement des spaghettis dans une sauce réconfortante? Pas cette fois, j’ai d’autres projets pour lui…

L’automne est déjà bien entamé et voilà que les courges envahissent les étals et ma cuisine. Je n’ai jamais assisté à un dîner de Thanksigiving (pas encore du moins!) mais l’idée d’une pumpkin pie tourne dans ma tête depuis quelques temps. Et ce pot de mascarpone qui arrive bientôt à la date…

Là voilà l’idée! Une pumpkin pie sans pumpkin mais avec du potimarron, pour son goût de noisettes et sa douceur.

Pour 6 personnes

– 1 rouleau de pâte sablée (maison ou du commerce)

– la chair d’un petit potimarron cuite à la vapeur (environ 350/400 g)

– 3 oeufs

– 100 g de sucre

– 1 c. à c. de vanille en poudre

– 1 c. à c. de cannelle en poudre

– 250 g de mascarpone

Préchauffez le four à 180 °C. Foncez la pâte dans le moule et faites-la précuire jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée. Dans un saladier, réduisez la chair du potimarron en purée et incorporez les oeufs un par un. Ajoutez le sucre et les épices. Fouettez légèrement le mascarpone puis incorporez-le au potimarron. Pour un mélange plus aéré, battez le mascarpone au fouet électrique pendant plusieurs minutes.

Versez l’appareil sur le fond de tarte et faites cuire au four pendant 50 minutes environ ou jusqu’à ce que la garniture au potimarron soit ferme. Laissez refroidir dans le four éteint puis dehors, ou dégustez cette tarte tiède.

Bien sûr, rien ne vous empêche de jouer avec les épices en ajoutant un peu de gingembre pour relever le mélange ou de la fève tonka. Et pourquoi pas aussi des éclats de noisettes torréfiées au fond de la pâte? Je me vois déjà en train de préparer la prochaine…

Quiche au brocoli et à la moutarde

Puisque donc j’avais un brocoli dans mon panier bio, je me suis empressée de faire une quiche, ce qui me semblait une bonne manière d’accommoder ce légume un peu tristounet.

Quiche express au brocoli et à la moutarde

Tu prends 1 pâte brisée de bonne qualité et tu la fais précuire au four. Tu fais cuire 1 brocoli à la vapeur. Dans un saladier, tu mélanges 250 g de mascarpone, 3 oeufs, 1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne et 1 cuillère à café de moutarde.

Tu déposes les brocolis sur la pâte, tu recouvres de crème et tu saupoudres le tout d’une ou deux cuillères à soupe de gomasio.

Tu fais cuire pendant 30 à 45 minutes (selon ton four) à 175°C, tu attends un peu parce que c’est chaud, et tu te régales!

Voilà la première recette du défi primeur! Elle te plaît? Tu vas la refaire? Dis-le moi dans les commentaires. Si tu cherches une version bien plus légère, essaie donc de remplacer le mascarpone par de la ricotta!

Le porridge du week-end

Porridge aux figues et amandes L’avoine et moi, c’est compliqué. Pendant toute mon enfance, j’ai considéré que c’était un aliment pour les chevaux et qu’il ne passerait pas pour moi. Puis j’ai découvert Internet, les blogs de cuisine, les chefs anglo-saxons et j’ai vu que les avis convergeaient autour du porridge/oatmeal, le must du breakfast en somme.

Courageusement, j’ai essayé d’y goûter dans un buffet à volonté à Yosémite et c’était une grossière erreur. Vraiment dégueulasse  Pas très bon et aucun sirop d’érable sirop de glucose n’y a rien changé.

J’ai retenté l’affaire à Las Vegas, même résultat. A ce stade, c’est moi ou l’oatmeal (ou porridge selon son accent en anglais).

Puis, J’veux être bonne lui a consacré un billet. Un petit-déjeuner aussi mignon ne pouvant être mauvais, je me suis attelée à le préparer moi-même. Depuis, j’en fais tous les week-ends, en variant les noix, les fruits, les fruits secs et tout ce qu’on peut mettre dessus…

Porridge express mais-qui-prend-un-peu-de-temps-parce-qu’il-faut-remuer

Pour 2 personnes, tu fais chauffer 2 bols de lait d’avoine à feu moyen, de riz, de vache, de soja ou de ce qu’il te plaira. Ensuite, tu y ajoutes 8 cuillères à soupe de céréales, comme des flocons d’avoine, de riz, de 5 céréales (évite les toastés, plus difficiles à cuire, et n’hésite pas à les mélanger). Quand le mélange a épaissi (les céréales ont gonflé), tu le verses dans les bols et tu ajoutes la garniture:

– un fruit frais et/ou un fruit séché

– un oléagineux (noix, noisettes, pistaches…)

– des graines (pavot, graines de tournesol, de courges, de lin, sésame…)

– un peu de miel ou de sirop d’agave (ou de sirop d’érable)

Tu peux aussi laisser parler ton inspiration et ajouter du cacao au porridge ou des noisettes torréfiées, c’est bien bon aussi!

En accompagnement: un bon café, puisque nous sommes au petit-déjeuner.

Ça te plait? Tu vas le refaire? Tu manges du porridge tous les jours? Viens en parler dans les commentaires!

Bienvenue dans la petite cuisine

La petite cuisine mesure 6m2, ce qui n’est certes pas bien grand, mais laisse beaucoup de place à la créativité ! A la fois cahier de recettes et exploratrice de tendances, la petite cuisine vous fera découvrir ses coups de coeur, se lancera des défis et partagera avec vous ses belles trouvailles et sa gourmandise.

Ici, pas de régime, c’est la santé qui prime et le plaisir de bien manger!

Envie d’en savoir plus? Abonnez-vous vite au flux RSS pour être informé(e) des prochaines mises à jour!