[Battle Food #24] ôde aux petits suisses – cake à la fleur d’oranger

20140924_171245

Me voilà de retour dans la Battle Food! Cette édition est organisée par Délice Céleste, qui a choisi comme thème le fromage. Voilà un sujet qui m’inspire et qui me permet d’en profiter pour vous présenter ma dernière découverte culinaire.

Je vous explique: j’adore préparer des gâteaux, surtout des cakes, mais vraiment, plus le temps passe, et moins j’aime utiliser du beurre. Alors oui, je sais bien qu’il apporte du moelleux et ce bon goût qu’on aime tant dans les gâteaux, mais n’existe-t-il donc pas d’alternative?

Les petits suisses, c’est comme du beurre, mais moins riche.

Combien de matières grasses dans du beurre? 82 %! Combien de matière grasse dans un petit suisse? 9 à 18 % du poids total.

Le moelleux? check.

La souplesse du gâteau? check.

Envie de se resservir? check.

 

Cake aux petits suisses et à la fleur d’oranger

Pour 6 personnes

 

200 g de petits suisses

150 g de sucre de canne blond complet

1 cuil. à café de vanille en poudre

1 pincée de sel

3 oeufs

250 g de farine

1 sachet de levure

2 cuil. à soupe d’eau de fleur d’oranger

 

Préchauffez le four à 150 °C.

Beurrez un moule à cake de 23 cm de long.

Battez les petits suisses avec le sucre, la vanille et le sel.

Incorporez les œufs un par un.

Ajoutez la farine et mélangez bien.

Versez la pâte dans le moule.

Faites cuire au four pendant environ 1 h, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte propre.

 

Dégustez et venez me dire ce que vous en pensez :)

La meilleure tarte au citron du monde

Soyons clairs, dans La petite cuisine, la tarte au citron se mange sans meringue (pourquoi faire?), mais bien citronnée. Si mon dévouement pour ce blog m’a conduite à goûter de nombreuses tartes au citron, je dois avouer sans fausse modestie que c’est bien la mienne que je préfère!

meilleure tarte au citron

Voilà ce qui se passe quand il ne reste plus qu’une part à photographier!

La meilleure tarte au citron du monde

Pour la crème au citron (d’après Pascale Weeks)

250 g de jus de citron

le zeste de 2 citrons

80 g de sucre de canne blond complet

4 oeufs

250 g de chocolat blanc

Dans une casserole, mélangez le jus et le zeste de citron, le sucre et les œufs. Faites cuire sur feu doux jusqu’à ce que la crème épaississe.

Dans une autre casserole, faites fondre le chocolat blanc.

Si nécessaire, passez la crème au citron au tamis, puis incorporez-la au chocolat blanc. La crème doit être bien homogène et onctueuse.

 

Pour la pâte (inspirée de Vegan, de Marie Laforêt)

150 g de farine de riz

50 g de sucre de canne blond

30 g de poudre d’amandes

3/4 c.c. de levure

1 pincée de sel

3 c.s. d’huile de tournesol

5 c.s. de lait de soja

1 pincée de vanille en poudre

Préchauffez le four à 160 °C.

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre, la poudre d’amandes, la levure et le sel. Incorporez l’huile à l’aide d’une fourchette. Ajoutez le lait de soja et la vanille en mélangeant, puis pétrissez à la main jusqu’à obtention d’une texture homogène. Étalez la pâte, puis foncez le moule.

Faites cuire pendant env. 25 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite de manière homogène et dorée.

Sortez la pâte du four, laissez refroidir légèrement, puis versez la crème au citron. Laissez refroidir et placez la tarte au frais pendant quelques heures pour que la crème prenne.

Bonus: vous aimez le citron? Vous aimez vraiment le citron? Dans ce cas, saisissez-vous d’un pot de lemon curd ou d’une confiture de citron et recouvrez-en la tarte avant de servir.

Qui en veut?

[Croquant et rafraîchissant] Tarte rustique à l’orange

SONY DSCLa photo parle d’elle-même, non? Qui veut une part de soleil?

La saison des oranges touche à sa fin. Après les avoir déclinées en salades diverses et variées, j’avais quand même envie d’une tarte sablée et rustique à l’orange. Pas envie de préparer une crème: des oranges fraîches coupées en rondelles, une pâte sablée maison, du sucre, c’est tout ce qu’il faut pour un dessert succulent!

Pour 6

1 pâte sablée:

240 g de farine T65

120 g de sucre de canne blond

50 g de poudre d’amandes

1 c. à c. de vanille en poudre

125 g de beurre

1 oeuf + 2 à 3 c. à s. d’eau

3 oranges

1 c. à s. de fécule de maïs

1 c. à s. de sucre cristal blond

 

Au robot, mélangez le beurre, le sucre, la poudre d’amandes, la farine, la vanille, l’œuf et l’eau.

Placez au frais pendant 3h.

Un peu avant la cuisson, découpez les oranges en rondelles.

Sortez la pâte du réfrigérateur et étalez-la.

Saupoudrez le milieu de la pâte de fécule de maïs. Déposez les rondelles d’orange par-dessus et repliez les bords de la pâte sur les fruits.

Saupoudrez de sucre cristal blond. Enfournez à 180 °C pendant environ 30 minutes, pour que la pâte soit colorée et croquante.

Régalez-vous, en pensant déjà à votre prochaine interprétation de cette recette avec des cerises ou de la rhubarbe…

[Dessert autrichien] Kaiserschmarr’n express

Il y a à Berlin un petit restaurant où l’on peut déguster le meilleur kaiserschmarr’n que j’ai mangé. Il est si énorme qu’on peut facilement le manger à six, surtout après un plat copieux. Pour mon marmiton et moi, c’est un passage incontournable à chaque fois que nous visitons la capitale allemande. Imaginez donc cette assiette énorme, cette crêpe épaisse et moelleuse, les griottes tièdes qui apportent une petite touche acidulée, la douceur de la crème fouettée et le croquant des amandes….

Mais, me direz-vous, on ne peut pas prendre un aller-retour pour Berlin à chaque fois qu’on a envie d’un kaiserschmarr’n. C’est vrai, c’est pour ça qu’en cas d’envie irrépressible, j’ai la solution!

SONY DSCKaiserchmarr’n express

Pour 2

1 tasse de farine

1 tasse de lait ribot

2 c. à s. de sucre de canne blond

1/2 sachet de levure

1 oeuf

un bocal de griottes en conserve

Une poignée d’amandes concassées

Dans une petite casserole, réchauffez les griottes puis réservez-les.

Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le lait ribot, le sucre et l’oeuf.

Dans une poêle de 20 cm de diamètre, faites fondre une noix de beurre puis versez un peu de pâte en crêpe épaisse. Lorsqu’elle commence à dorer, découpez grossièrement la crêpe avec une cuillère en bois et prolongez la cuisson jusqu’à ce qu’elle soit entièrement dorée.

Recommencez pour utiliser toute la pâte.

Servez avec les griottes et des amandes concassées.

Régalez-vous en pensant à votre prochain séjour en Allemagne ou en Autriche…

[Saine gourmandise] Le meilleur cake à la banane

Cette recette, je la dois un peu à mon amie Patricia, qui me confia entre deux mailles de tricot que sa recette de gâteau à la banane préférée était celle de Ricardo. Comme j’ai confiance en son jugement, j’ai acheté des bananes, attendu patiemment qu’elles noircissent et ai préparé ce cake en suivant scrupuleusement la recette (ok, j’ai remplacé le lait de coco par de la crème d’amandes et je n’ai pas mis de jus de citron vert, et alors?). Les goûteurs ont eu l’air enchantés.

De mon côté, j’ai goûté ce premier essai et ai cogité la-dessus toute la journée. Un peu de rhum et ce serait déjà bien mieux. Le lendemain, me revoilà donc en cuisine avec les deux bananes bien mûres qu’il me restait. Et si je remplaçais le beurre par de la purée d’amandes? Et si je mettais deux sucres différents pour voir? C’était sans oublier la bonne blague de dernière minute, celle où je me suis rendue compte que je n’avais plus de farine T65 et qu’il allait falloir improviser avec de la farine de petit épeautre.

Le résultat, amis lecteurs, est incroyable. Génial, fabuleux, exceptionnel. La croûte du gâteau est légèrement caramélisée, la vanille, le rhum et le banane font voyager les papilles dans des terres inconnues et je ne vous parle même pas de sa texture légère et moelleuse…

Le secret, c’est la patience. Ce gâteau, il se mérite! Achetez vos bananes, posez-les dans un coin et attendez. Résistez à la tentation de les manger quand elles commencent à se couvrir de tâches. Plus elles sont noires, mieux c’est!

le meilleur cake à la bananeLe meilleur cake à la banane

Pour 1 grand moule

140 g de farine de petit-épeautre

5 g de levure

220 g de bananes, réduites en purée

65 g de crème d’amandes (crème végétale en magasin bio, à utiliser comme de la crème liquide)

2 c. à s. de rhum

75 g de purée d’amandes

65 g de sucre de canne complet

60 g de sucre cristal blond

1 oeuf

1 c. à c. de vanille en poudre

1/2 c. à c. de cannelle en poudre

 

Dans un grand saladier, mélangez la purée d’amandes et les sucres. Incorporez l’oeuf.

Dans un saladier moyen, mélangez les bananes, la crème d’amandes et le rhum.

Incorporez les bananes au mélange précédent. Ajoutez la farine, la levure et les épices et mélangez bien.

Versez la pâte dans un moule chemisé ou beurré et enfournez à 180 °C pendant 30 à 45 minutes. Pour tester la cuisson, insérez la lame d’un couteau dans le cake. Si elle en ressort propre, il est cuit!

 

Alors, vous avez envie d’essayer cette recette? Et si la prochaine fois, j’essayais avec des pépites de chocolat, ou un glaçage craquant au chocolat? Tiens, une version banane-noisettes, ça pourrait être sympa aussi…

[Food Battle #18] Crumble de cookies

Que faire avec de la pâte à cookies? Pour moi, le défi posé par Godiche s’est transformé en solution express pour un dessert croquant et rafraichissant!

J’ai donc fait bien cuire mes cookies, que j’ai ensuité broyés pour en faire un délicieux crumble croquant qui a accompagné une salade d’orange (et de pommes).

Crumble de cookies

Cookies chocolat-orange-avoine:

Pour une dizaine de cookies

60 g de purée d’amande

30 g de sucre semoule blond

30 g de sucre de canne blond

1 oeuf

75 g de farine T65

1 pointe de couteau de levure

50 g de yaourt au soja

50 g de gros flocons d’avoine

1 c. à soupe d’écorces d’orange confites

50 g de pépites de chocolat

Mélangez la purée d’amandes, l’oeuf, le sucre, la farine, la levure, les flocons d’avoine, le yaourt au soja, les écorces d’orange et les pépites de chocolat.

 

Faites cuire au four 15 min. à 200°C. Les cookies doivent être bien dorés sans brûler. Laissez refroidir les cookies.

Placez les cookies dans un sac de congélation et concassez-les en crumble grossier. Saupoudrez-le sur une salade de fruits, une compote de fruits ou un yaourt.

Retrouvez les autres participants de la Battle Food #18 :

Les cookinesCasseroles et clavierChocoframboisesOnce upon a cookBavardages gourmandsUn flo de bonnes chosesDe la peau au noyauTrognon de pommeLe blog de poucePourquoi pas IsaMais pourquoi est ce que je vous raconte çaEncore une lichetteLa tasse fumanteChez AleRadis roseBy ACB 4 youEpices et moiMarine en cuisinePause nature La GodicheVanille et chocolatsZéro miettes Mes instants de gourmandiseTizi cooksLes yeux plus gros que le ventreMa petite cuisine au quotidienFramboises et bergamoteLa ligne gourmandeStella cuisineCuisine et cigaresDans un petit coin de ma cuisineCook with loveJujube en cuisineLa cuisine d’Anna et OliviaHappy foodMes petites fiches cuisineLa médecine passe par la cuisineDes recettes à gogoJ’ai toujours aimé le jaune moutardeCooksmopolitanLe bistrot de JennaChic, chic, choc…olatPiment oiseauLes haricots diaboliquesLa galerie du régalLa petite cuisineJ’apporte le dessertPar faim d’arômesJ’amène le dessertSafran gourmandPincée de fantaisieChut je pâtisseVoyages des papillesHomemade MauryliseLa vie LilloiseMon petit coin de cuisineManouchouxPlaisir et équilibreUn amour de recettesSweet mood in ParisCooking n’ coKalou & CookLes petites miettes d’enfanceDelicious RdvInvitation au fait maisonLes recettes de dessert d’AnaïsL’ornithorynque chafouin Dollyjessy Pourquoi je grossisVG ZoneClick, cook and taste13 desserts, chacunBeauty and cookCook’n blogHandmade by AnnaThe happy cooking friendsBabeth’s cuisineCitron myrtille

 

Dessert express: crème marbrée chocolat et noisettes #Battle Food 17

Tu me crois si je te dis que j’ai mis environ 3 minutes à préparer ce dessert? Et encore, c’est parce que j’ai fait des pauses pour réfléchir. Quand l’envie d’un bon dessert te prend mais que le temps te manque, voici de quoi satisfaire ton appétit sans nuire à ton emploi du temps (mais tu peux aussi te lancer dans une fournée de cookies, bien sûr).

Et comme nous sommes le 6 mars et que c’est le jour de la battle Food #17 organisé par Dorian (merci Dorian!), j’en profite pour placer ma recette marbrée, comme ça, l’air de rien…

crème express marbrée chocolat et noisettesCrème marbrée chocolat et noisettes

(pour une personne, à déguster en solitaire, dans le silence et le calme, parce que c’est meilleur comme ça!)

Dans un joli bol, tu verses 4 bonnes cuillères à soupe de yaourt au soja (ou au lait de vache, c’est toi qui vois). Ajoute 2 c. à c. de sucre de canne blond, mélange, et incorpore 1 c. à c. bombée de purée de noisettes. Ensuite, tu prends 1 c. à c. de Nocciolata, de Nutella ou autre pâte à tartiner de ton choix et mélange-là avec la crème sans trop insister, pour créer un effet marbré. C’est prêt, régale-toi!

Plus gourmand: au lieu de la pâte tartiner, fais fondre quelques carrés de chocolat et verse le chocolat fondu sur le yaourt. Appétissant, n’est-ce pas?

Si tu as le temps, tu peux aussi torréfier quelques noisettes au four, les concasser et les ajouter en touche final. Sublime.

Et toi, que fais-tu quand tu as une folle envie d’un bon dessert et peu de temps devant toi?

Les autres participants à la Battle Food #17 :

Trognon de pommeLa galerie du régalLa petite cuisine –  Pourquoi pas …. ??Bonne GourmandiseChic, chic, choc…olatEncore une lichetteRadis roseDes recettes à GogoLa ligne gourmandeA Good Cooking Day Epices & MoiJ’amène le DessertChez AleMon p’tit coin gourmandCuisine et Cigares –  Happy CookingLa cuisine d’Anna et OliviaChloé DéliceDe la peau au noyauCooksmopolitanSaveurs et GourmandisesBy acb for youPar faim d’arômesVenise en ProvenceLa médecine passe par a cuisineDeliciousRdvBeaute Box TrocTizi CooksSabrina S –  Délices Cookie’sNadège FichescuisineGourmet & GourmandPincée de fantaisieSweed mood in Paris –  Royal ChillOnce Upon A CookMiss PatissOn dine chez NanouEmilie & Lea’s SecretsBouilles gourmandesChocoframboisesJujube en cuisineMes instants de gourmandiseSurprenez-moi –  Mélanie – Un Grain de Flolie –  Hannah de GenièvreDe bouche à oreilleBy PlouGodiche !Claire-Alice Déliceles CookinesHappy Food BlogJenn’s cookingLa tasse fumanteChemin de gourmandiseMarine is cookingCasseroles et claviersMa petite cuisine au quotidienLe bistro de JennaMy Girly PopotteHistoire de fruitConfessions de deux FoodaholicFramboise et BergamoteLes yeux plus gros que le ventreObjectif : Zéro Miette!Brick & Brack –  Madeleines et plumes d’autrucheMes petites recettes préféréesMadame CitronVanille et chocolats13 desserts, chacunSunrise Over SeaDans un petit coin de ma cuisine…Babeth de LilleSafran GourmandDu bruit dans la mapCreating in ParisMon petit coin de cuisine

Rapide et délicieux: pain d’épices classique

Difficile de savoir où donner de la tête quand on beaucoup de choix. En l’occurrence, j’avais envie de pain d’épices sans avoir à y consacrer trop de temps. Une petite recette en guise de pause dans ma journée de travail, c’est toujours agréable!

En matière de pain d’épices, chacun a son auteur préféré et je me retrouve à devoir choisir entre la recette de Philippe Conticini, celle de Tierry Mulhaupt et toutes celles qui rivalisent d’atouts sur Internet. Le vainqueur est… Papilles et Pupilles, dont la recette, sans produits laitiers ni oeufs, est aussi traditionnelle que parfumée. Les farines de seigle et d’épeautre apportent du caractère et le miel et les épices lui donnent de la douceur et ce parfum si caractéristique du pain d’épices. Délicieux!

Pain d'épicesPour 1 gros ou 2 petits cakes:

125 g de farine seigle

125 g de farine d’épeautre

250 g de miel liquide neutre

240 ml d’eau tiède

1 c. à c. de levure chimique

1 c. à c. de cannelle

1/2 c. à c. de vanille en poudre

1/2 c. à c. de gingembre en poudre

1 c. à c. de dés d’écorce d’orange confite (ma touche personnelle!)

Préchauffez le four à 150 °C. Versez tous les ingrédients dans un saladier. Mélangez la pâte sans trop insister. Laissez reposer la pâte pendant 2 heures.

Versez-la dans un (ou deux) moule(s) à cake et faites cuire pendant 45 minutes. Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

Si vous arrivez à résister à la tentation, mieux vaut laisser le pain d’épices reposer pendant 48 h pour que tous ses arômes se développent.

Tiens, la prochaine fois, j’ajouterais bien des pépites de chocolat noir… Et vous?

Réjouissant et sain: gâteau aux noisettes et au citron

Comme je vous le disais récemment, quand je conçois un brunch, je m’efforce de varier les plaisirs et les saveurs pour que chacun y trouve son compte. Pour autant, je tiens quand même à ce que tout ce que je propose soit appétissant, bon et sain.

Le cake aux noisettes et au citron de Alter Gusto répond tout à fait à ces critères. Une consistance légèrement compacte, moelleuse, croquante avec les noisettes torréfiées qui corsent le jeu et ce petit côté acidulé vivifiant… Un régal!

Gâteau aux noisettes et au citronPour 1 gâteau:

70 g de farine de blé

70 g de farine de seigle T130

60 g de poudre de noisettes

1/2 c. à s. de levure chimique

2 citrons non traités

120 g de sucre de canne blond

2 oeufs

1 yaourt (125 g, ici au soja)

50 ml d’huile d’olive

60 g de noisettes émondées torréfiées

 

Pour le glaçage:

80 g de sucre glace

Une dizaine de noisettes émondées

quelques zestes de citron

 

Préchauffez le four à 160 °C.

Mélangez les farine, la poudre de noisettes et la levure.

Lavez et séchez les citrons, râpez finement les zestes de citron. Pressez les citrons pour obtenir dans deux récipients 50 ml et 15 ml de jus.

Concassez grossièrement les noisettes en les écrasant avec un couteau large.

Dans un récipient, mélangez les zestes et le sucre avec les doigts, ajoutez les oeufs et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le yaourt, 50 ml de jus de citron, puis l’huile en mélangeant progressivement. Incorporez les farines puis les noisettes concassées sans trop travailler la pâte.

Versez la pâte dans un moule chemisé de papier sulfurisé ou beurré. Faites cuire au four pendant 40 à 50 minutes. Laissez refroidir sur une grille.

Hachez grossièrement les noisettes restantes. Mélangez soigneusement le sucre glace avec 15 ml de jus de citron. Recouvrez-en le gâteau complètement refroidi. Saupoudrez de noisettes hachées et de quelques zestes de citron. Laissez sécher.

Une recette vite faite et réussie… et si j’essaie une version amandes et orange?

Sain et bon: salade d’oranges et de mandarines aux épices

 

 

 

Parfois, ce qui pourrait être un problème se transforme en une opportunité délicieuse, au point qu’on en oublie même la question de départ! J’essaie de sélectionner soigneusement les produits que j’achète et de les choisir bio et produit en France, en particulier pour les fruits et légumes. Pourtant, la tâche n’est pas toujours facile. Je suis bien obligée de constater que dans les divers magasins bio que je fréquente, le constat est souvent le même: en matière de fruits et légumes, l’Espagne et l’Italie occupent la majorité des rayons et le choix des produits français se résume souvent à quelques articles seulement.

En l’occurrence, ce jour-là, quelques carottes, des poireaux et de belles oranges (et des mandarines d’Italie, il faut savoir faire des concessions)?

J’ai décidé de les mettre en vedette à l’occasion d’un brunch improvisé. Quand je conçois mes brunchs, je veille à ce que chaque élément qui le compose apporte une touche spéciale: un gâteau pour le côté régressif et rassasiant, du porridge pour le crémeux et des fruits pour une note de fraîcheur.

C’est chez Papilles et Pupilles que j’ai trouvé cette salade d’orange au miel épicé, dont je ne suis inspirée pour cette recette.

Salade d'oranges aux épicesPour 6 personnes:

3 oranges

3 clémentines

4 c. à s. de sirop d’agave

1 c. à c. de cannelle

1 c. à c. de vanille en poudre

Épluchez les oranges (retirez bien l’écorce blanche) et découpez-les en rondelles, puis découpez les rondelles en deux et placez-les dans un saladier.

Épluchez les mandarines, retirez tous les fils blancs et détachez les quartiers, puis ajoutez-les au saladier.

Dans un petit bol, mélangez le sirop d’agave, la cannelle et la vanille. Versez le sirop sur les fruits, mélangez, couvrez et placez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Régalez-vous et garnissez, si vous le souhaitez, d’amandes torréfiées concassées!